Les Européens et la langue anglaise

Qui parle l'anglais en Europe.

Dans leur très grande majorité les Européens (83%) estiment que l'anglais est la seconde langue qui leur sera le plus utile dans l'avenir. Parmi les raisons les plus souvent évoquées, on trouve la possibilité d'avoir une meilleure situation professionnelle ou encore celle de pouvoir travailler dans un autre pays.

Outre les habitants du royaume unis et ceux d'Irlande, plus de 45% des Européens estiment pouvoir tenir une conversation en anglais. Cette moyenne cache de grandes différences entre les Suédois (89%), les Hollandais (87%), les Allemands ( 56%), les Français (36%), les Espagnols (27%) ou les Turques (17%).

L'enseignement de l'anglais en Europe.

Les Européens apprennent de plus en plus souvent une seconde langue dès le primaire.

Plus de 90% des européens qui étudient une seconde langue (hors Royaume unis et Irlande) choisissent l'anglais et dans plusieurs pays, l'anglais est même devenu la seconde langue obligatoire.

L'apprentissage de l'anglais par le biais d'Internet se développe de plus en plus, même si les Européens préfèrent toujours les cours en présence d'un professeur.

La principale raison donnée par les personnes qui n'apprennent pas une seconde langue est le manque de temps. Pour ces personnes, l'apprentissage en ligne de l'anglais peut apporter une réponse efficace.

Comment se situe la France.

La France est globalement en retard dans l'apprentissage de la langue anglaise et l'écart à tendance à continuer de se creuser. Seuls 36 % des français estiment pouvoir tenir une conversation en anglais contre 56% des allemands par exemple.

La principale raison évoquée est un manque de motivation, ce qui ne facilite pas le travail des professeurs et autres organismes de formation !!!

La position l'Union européenne

Depuis plus de trente ans l'apprentissage des langues est une priorité pour l'Union européenne.

Les grands principes sont :

  • aucune langue n'est privilégiée
  • Enseignement d'au moins deux langues étrangères et des cours donnés dès le plus jeune âge.
  • Possibilité d'apprendre tout au long de la vie

Les échanges entre européens et études dans des pays étrangers sont aussi fortement encouragés (programme Erasmus par exemple).

Pour en savoir plus :

http://ec.europa.eu/public_opinion/archives/ebs/ebs_243_en.pdf (en anglais)
http://ec.europa.eu/education/policies/2010/doc/lang2004.pdf (en anglais)
http://www.eurydice.org/ressources/Eurydice/pdf/commonpressdos/PR049FR.pdf (en français)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Politique_linguistique_de_l'Union_europ%C3%A9enne (en anglais)
 Fermer